Château à vendre

Château de caractère à vendre, belle situation au milieu des bocages et au sommet d’une colline de la commune de Labarthe, dans la partie nord du département du Tarn-et-Garonne. Dans les chroniques, la première mention du château date aux alentours de l’an 1050. Les Romains y installèrent un praesidium, afin de surveiller la route qu’ils avaient construite de Cahors à Moissac. Il est fort probable qu’avant eux, les Gaulois occupèrent déjà les lieux. 

 

Le terrain, château compris, est d’une superficie de 12.500 m²

Une allée carrossable donne accès au château et mène à l’avant-cour, ornée d’un cèdre remarquable, où se trouve également le puits couvert.

Le bâtiment est dominé par une tour octogonale. La terrasse de la tour offre une vue sur le paysage vallonné, typique du Tarn-et-Garonne, avec plus au nord le département du Lot et au sud par temps clair

les Pyrénées.

La Grange

Une grange est mitoyenne au château. Cette grange a depuis une trentaine d’années subi une transformation en habitation tout à fait charmante et confortable, dotée d’un rez-de chaussée et d’un étage. Le rez-de-chaussée est réparti en trois beaux espaces d’environ 30 m² chacun avec sols carrelés. Le séjour cathédrale est lumineux et comporte à une hauteur de 2 m une mezzanine qui couvre la moitié de l’espace. 

A cette pièce jouxte une agréable salle à manger/cuisine équipée, avec un plafond avec poutres apparentes, et en enfilade une troisième pièce, également avec un plafond avec poutres apparentes. Cette pièce donne accès à la salle de douche ainsi qu’aux WC (avec une ancienne meurtrière en guise de fenêtre) et à une buanderie.

Un escalier en colimaçon en pierre donne accès à une salle assez haute de plafond, d’une superficie de 65 m² avec parquet et une charpente en chêne. Au Moyen Âge, cet pièce faisait office de chapelle du château et était plus tard utilisée comme l’église paroissiale du secteur. Dans cet espace, deux mezzanines ont été créées, actuellement utilisées comme chambres à coucher. La surface totale de l’habitation, clé en main, mesure environ 215 m².

 

 

 

Le Château

Le bâtiment principal en L a été soumis à d’importants travaux ces dernières années, dans lesquels ni la forme, ni le volume ont été modifiés. Le toit a été complètement refait.

Le bâtiment est devenu solide et s’est bien stabilisé : les murs ont été renforcés avec des ancres, qui à leur tour sont consolidés dans les nouveaux sols en béton. Une consolidation supplémentaire a été ajoutée en haut dans les murs sous forme d’un anneau invisible en béton armé. Les nouvelles portes et fenêtres en chêne sont parées de double vitrage et volets. Les joints des murs extérieurs ont, pour la plupart, été refaits.